Sociologie du Web, civilisation 2.0 : le cours certifiant qui va changer votre vision du Web

Parce que l’Internet mondialisé est une dimension tumultueuse par nature, le cours de Jean-Édouard André vous offre des outils conceptuels et les regards d’experts incontournables, pour un recul stratégique décisif.

Lire la suite

Formation 100% online : comment IONISx valide votre apprentissage des connaissances ?

C’est une des questions qui revient le plus souvent lorsque vous découvrez nos formations : comment peut-on s’assurer de l’acquisition des connaissances et prévenir tout risque de fraude quand une formation se déroule entièrement en ligne ? Rassurez-vous : IONISx a tout prévu.

De l’enseignement au monde professionnel, la formation en ligne révolutionne notre approche de l’accès aux connaissances. Classe inversée, social learning ou projets collaboratifs, les concepts de base de l’apprentissage online se démocratisent grâce au succès des MOOC partout dans le monde. Mais en formation professionnelle, certains hésitent encore à franchir le pas parce qu’ils connaissent mal les mécanismes de validation des compétences : comment peut-on être certain de l’assimilation des connaissances, vérifier l’identité d’un apprenant lors d’un examen, et donc pouvoir délivrer des certifications ou des diplômes tout à fait authentiques ?

Exercices et examens en vidéo : tout passe par une interface dédiée

La plupart de nos formations courtes certifiantes et les unités de nos cursus longs diplômants comme le Online MBA sont validés par des projets que le candidat développe tout au long de son apprentissage. Il doit ensuite présenter ce projet en vidéo puis l’envoyer à l’expert en charge de la formation. L’enregistrement et les échanges de vidéos se déroulent directement sur notre plateforme, qui permet aux apprenants de poster leurs vidéos en toute sécurité. C’est alors une interface de correction propriétaire et brevetée qui prend le relais, offrant aux correcteurs des outils détaillés : une timeline leur permet d’insérer des commentaires sur des séquences précises de chaque vidéo. Ici la correction online va plus loin qu’un jury classique en présentiel, où l’on n’a pas toujours le temps de noter chaque détail d’une présentation, ni évidemment aucune possibilité de rejouer la séquence.

L'interface apprenant IONISx

L’interface apprenant IONISx

Le correcteur rédige ensuite un commentaire global sur votre projet, puis attribue sa note. Le candidat est averti par e-mail, et peut découvrir son corrigé en détails sur la plateforme, le tout étant contrôlé par notre équipe pédagogique. La question de l’éventuelle falsification ne se pose pas plus que dans une formation présentielle : si un projet ou une étude de cas est « volée » ailleurs, Internet nous le révélera très vite !

Comment se déroulent les quiz ?

La plupart des questionnaires à choix multiples n’ont pas d’impact direct sur la notation finale au cours d’une formation : ils servent d’abord à valider la compréhension de chaque partie d’une formation, avant de passer à la suivante. Dans les cas où c’est un questionnaire final qui valide l’acquisition des connaissances, comme par exemple sur la formation courte CYBERSPOC, nous faisons appel à un dispositif supplémentaire pour certifier l’examen : via webcam, avant et pendant l’épreuve, nous vérifions l’identité de chaque candidat. Ici encore, pas de triche possible !

Comment nos certifications sont-elles authentifiées ?

Après les épreuves, place à la récompense : chaque certification professionnelle délivrée par IONISx dispose d’un code d’identité unique, qui la rend impossible à falsifier. C’est ce code qui vous permettra de l’intégrer sur votre profil LinkedIn, afin que les recruteurs puissent ensuite repérer votre profil en priorité sur des compétences métier certifiées et authentifiées.

scénariser

Certification sur la formation « prise de parole en public »

En résumé, que votre formation se déroule en ligne ou en présentiel ne change rien à l’essentiel : c’est bien la qualité des contenus et votre niveau d’implication qui donneront toute leur valeur à vos diplômes.

Reprise des embauches en 2016 : comment surfer sur la vague ?

Le rapport annuel de l’APEC a lancé la bonne nouvelle : jusqu’à 200 000 cadres seront embauchés sur l’année 2016, dont 40 000 créations de postes. Quels profils seront les plus recherchés, et comment devenir la perle rare des recruteurs ?

Lire la suite

Thomas Joubert, expert en média-training - IONISx

Média-training : comment éviter le bad buzz et les dérapages médiatiques ?

Le scandale Serge Aurier nous l’a rappelé récemment : personne n’est à l’abri d’un dérapage médiatique ! Comment faire de la prise de parole sur tous les médias un levier de communication maîtrisée ? Éléments de réponse avec Thomas Joubert, expert IONISx pour une formation 100% online en média-training.

Lire la suite

Contrôle de Gestion Avancé : interview de Laurent Pierandrei

Au mois de novembre, retrouvez parmi les nouveautés, la formation Contrôle de Gestion Avancé avec un expert comptable et docteur en Finance, Laurent Pierandrei. Il a exercé des responsabilités en management dans la banque d’investissement et dans des institutions internationales (notamment à la Commission Européenne et aux Nations Unies), dans les domaines de l’audit et du contrôle interne, de la gestion du risque et de l’ingénierie financière. Aujourd’hui, il conseille et forme à la finance, au contrôle de gestion et à l’ingénierie des risques les cadres des des banques, sociétés d’assurance et des entreprises de l’industrie ou des services.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet dont les derniers sont : 12 Cas de Finance, Editions Dunod (paru en juin 2014) et Risk Management, Editions Dunod (paru en juin 2015).

Controle-de-gestion-1920x270

  • Quelle est la place/le rôle du contrôle de gestion au sein d’un organisme public comme privé (entreprise, associations, collectivités locales, etc) ?

Aux cours des dernières décennies, toutes les organisations (privées, publiques ou associatives) ont été confrontées à une concurrence exacerbée par la mondialisation et à l’évolution des technologies, et n’ont cessé de se transformer. Les organisations sont devenues plus transversales, plus processuelles, plus innovantes et plus apprenantes.Les progrès réalisés dans les sciences et technologies de l’information ont fait croître les données de manière exponentielle. Nous sommes entrés dans l’économie numérique à l’ère du Big data. Quelles soient comptable, financière, ou extra comptable, environnementale, commerciale, technique … la data est devenue abondante et immédiatement disponible. La produire de manière fiable ne coûte plus rien. C’est l’exploiter au mieux qui est devenu le nouvel enjeu.

Les sciences du management ont également poussé très loin la rationalisation dans l’entreprise: avec les normes comptables, le contrôle budgétaire, l’ingénierie financière, les mathématiques appliquées à la gestion et les systèmes d’information. Tout cela a rendu les entreprises très efficaces.

Au cœur de cette mutation, le contrôle de gestion, à la fois stratégique et opérationnel est devenu indispensable. Il a trois rôles essentiels : la construction budgétaire et suivi des performances, la maîtrise des processus et des risques et l’aide à la mise en œuvre de la politique générale de l’entreprise.

Le contrôleur de gestion fournit à sa direction le résultat de ses analyses économiques et financières, nécessaires au pilotage opérationnel et stratégique de l’entreprise ou de la division à laquelle il est rattaché. Il accompagne le responsable opérationnel dans la gestion de l’activité et la prise de décision.

 

  •  À qui avez-vous pensé en créant et réalisant cette formation certifiante ?

Avant tout, au contrôleur de gestion … qu’il soit étudiant, stagiaire, junior ou cadre confirmé aspirant à la fonction. Son métier est devenu pluridisciplinaire. On lui donne d’ailleurs plusieurs titres dans l’entreprise : Contrôleur budgétaire, Contrôleur financier, Contrôleur de gestion central, Responsable du contrôle de gestion ou Analyste de gestion.

La fonction de contrôle de gestion évolue sous le poids des fluctuations économiques. Elle s’élargit, dépassant le contrôle comptable et budgétaire. Le contrôleur de gestion doit faire preuve de capacités anticipatrices quant aux résultats de l’entreprise, et en engageant les actions nécessaires, améliorer la performance de l’entreprise.

L’intégration des nouvelles normes internationales au sein des entreprises a placé le contrôleur de gestion en position de référent technique de ces évolutions. La prise en compte du développement durable au sein des entreprises a aussi un impact sur le métier de contrôleur de gestion. Une part de son activité est orientée désormais vers le reporting d’indicateurs extra-financiers. Comme les indicateurs sociaux et environnementaux dans le cadre de la RSE, ou les indicateurs d’éthiques en phase avec les chartes et codes de conduites prônés par l’entreprise.

Le contrôleur de gestion est un métier avec une grande part de relationnel. Il est en contact permanent avec les opérationnels mais tisse aussi des liens plus forts avec la direction générale. Le contrôleur de gestion est davantage partie prenante dans les décisions stratégiques. La volonté de mettre en place le contrôle de gestion de manière globale dans l’entreprise privilégie le travail en réseau et la relation collaborative à une relation hiérarchique forte.

Cette gestion participative permet une meilleure rationalisation des process (maîtrise des coûts, traitement prioritaire des risques importants, reporting), tout en permettant, par une meilleure adhésion, des contrôles mieux adaptés.

Face à tous ces enjeux et aux poids des responsabilités, le besoin de formation technique et la reconnaissance de compétence par une certification me semble devenus primordiaux.

 

  • Qu’est-ce qui distingue cette offre sur le contrôle de gestion de ce que l’on peut trouver actuellement ?

C’est la première formation en ligne certifiante sur le sujet en langue française. Cette offre est tout à la fois classique dans son contenu, et innovante dans la forme.

L’objet de ce parcours pédagogique est de former au mieux l’apprenant au contrôle de gestion, en approfondissant les fondamentaux et en faisant l’état de l’art des derniers développements dans cette discipline.

A la fin du parcours, il ressort avec une meilleure compréhension de l’organisation et des finalités du dispositif de contrôle de gestion dans l’entreprise.

Ce programme d’apprentissage se déroule en trois grandes parties : les méthodes de calcul des coûts, les processus de construction et contrôle budgétaires et les techniques de pilotage de la performance. Chacune des 24 notions abordée est abondamment illustrée d’exemples. Un fichier Excel reprenant l’intégralité des cas est systématiquement joint aux ressources. Il comprend les formules de calcul nécessaires à la pratique des notions abordées. Chaque cours se termine également par un quiz qui permet de tester les compétences acquises.

L’utilisation combinée de la vidéo, des liens vers les fichiers en ligne et de la procédure d’auto-évaluation rend l’apprentissage très efficace.

 

  • Que retirez-vous de votre expérience avec IONISx ?

Habitué depuis des années aux formations en face à face ou à la rédaction de cours de référence sous forme de livres ou autres supports écrits, la réalisation de ce SPOC au sein de l’équipe très professionnelle de IONISx m’a permis d’explorer une autre voie de transmission du savoir. Grâce à la puissance du média Internet, cette formation devrait toucher un public plus large, et rester évolutive de manière très rapide. Très complémentaire des moyens traditionnels de formation, je crois que cette forme d’expression est promue à un très bel avenir.

Pour retrouver sa formation, cliquez ici : Contrôle de Gestion Avancé

Le premier SPOC consacré à la cyber-sécurité disponible en continu !

SECURESPHERE-M6-03-IP.00_01_03_18.Image fixe001

Aujourd’hui, nous communiquons en ligne, nous travaillons en ligne, nous achetons en ligne… Notre façon de travailler et nos vies dépendent de plus en plus des services numériques et de l’informatique. La nécessité de protéger les informations et données de l’entreprise des menaces et risques réels est devenue essentielle. La maîtrise des fondamentaux de la cyber-sécurité par l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise permettrait d’éviter 80% des cyber-attaques dont elles sont victimes. C’est pour répondre à ce besoin qu’a été créé Cyberspoc (de SPOC, Small Private Online Course) par SecureSphere by EPITA et développé sur la plateforme de formation numérique IONISx du groupe IONIS.

 

“ Selon une étude Capgemini, 85% des salariés pensent que leur entreprise est bien protégée. Cependant l’infrastructure informatique de leur entreprise n’est pas toujours en mesure de contrer les attaques.” explique Philippe Chiu, un des experts du SPOC.

 

Cyberspoc a fait appel aux meilleurs experts des différents domaines pour réaliser cette formation digitale unique dont le programme a été validé en collaboration avec l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information).

 

Accessible sur tablette, mobile ou ordinateur, ce SPOC dédié aux fondamentaux de la cyber-sécurité est modulable pour s’adapter au contexte de chaque structure. Les apprenants pourront consulter à tout moment les ressources interactives de la formation et réaliser les activités en ligne au rythme souhaité. La validation des compétences donne lieu à la délivrance d’un certificat authentifié.

 

Parce que la sécurité est un sujet technique, juridique, managérial et comportemental, et concerne tous les collaborateurs de l’entreprise, la formation Cyberspoc dispensée par des experts de Securesphere répond aux objectifs transversaux suivants :

 

  • Acquérir les bonnes pratiques en matière de sécurité informatique et une culture générale sur les risques informatiques (80% des incidents pourraient être évités en appliquant les règles de base) ;

 

  • Maîtriser les risques, reconnaître et identifier une menace ou une attaque dans les systèmes d’information ;

 

  • Sécuriser ses applications, protéger ses données personnelles et celles de l’entrepriseafin d’éviter un risque accru de cyber-attaque ;

 

  • Connaître et mesurer l’impact juridique ainsi que l’engagement de la responsabilité du salarié.

 

—-

 

Cyberspoc a reçu la mention spéciale

du jury lors de la 10e édition des

 Trophées de la sécurité 2015

 

Philippe Chiu - Ancien RSSI du Groupe Accor

Philippe Chiu – Ancien RSSI du Groupe Accor

 

Les experts formateurs :


eric-hazane-150

Éric Hazane Expert cybersécurité et cyberdéfense : spécialiste des technologies de l’information au sein de l’Armée de l’air durant dix ans, Éric Hazane s’est ensuite spécialisé dès 2001 en sécurité des systèmes d’information (SSI).

 

fabrice-mattatia-150Fabrice Mattatia– Polytechnicien et Docteur en droit : polytechnicien, ingénieur Télécom Paristech et docteur en droit, Fabrice Mattatia a été en 2009-2010 le conseiller de la secrétaire d’Etat à l’économie numérique. Expert en confiance numérique (identité numérique, données personnelles, droit du numérique), il intervient dans plusieurs universités et grandes écoles.

 

laurent-heslault-150Laurent Heslault– Expert en cybersécurité : Laurent Heslault a rejoint le monde de la cybersécurité il y a plus de 10 ans. Directeur des stratégies de sécurité, il représente la stratégie et les solutions de son entreprise auprès de l’ensemble de ses clients et partenaires, qu’ils soient des professionnels de la sécurité, des entreprises, ou des représentants des institutions.
Son rôle est également de sensibiliser les différents publics autour de la confidentialité, l’intégrité, la disponibilité des infrastructures, des informations et des identités. Il tient notamment un blog à cet effet.

 

philippe-chiu-150

Philippe Chiu – Ancien RSSI du Groupe Accor : avant de rejoindre IONIS Education Group en tant que Directeur de l’Enseignement Numérique, Philippe Chiu occupait la fonction de Responsable Sécurité des Infrastructures du groupe ACCOR, le leader mondial de l’hôtellerie.

 

regis-rossiRégis Rossi – Expert en transformation digitale et illusionniste : diplômé d’un DESS de Marketing et Stratégie, Régis Rossi collabore pendant une quinzaine d’années pour de grandes entreprises dans les domaines du marketing, du management et de la communication. Parallèlement il pratique l’illusion sous toutes ses formes (pickpocket et mentalisme).
Fort de cette expérience, il intervient auprès de dirigeants d’entreprise, de managers ou de spécialistes afin de leur permettre d’appliquer à leurs domaines spécifiques une grande capacité de persuasion, un contrôle aiguë de l’attention, une réelle empathie, une maîtrise de soi.

 

  • Christian Aghroum – Expert en cybersécurité : Directeur de la Sureté d’une entreprise internationale basée en Suisse, ancien administrateur du CDSE (cdse.fr) et commissaire divisionnaire, Christian Aghroum a travaillé une trentaine d’années en Police Judiciaire à lutter contre le crime organisé et le terrorisme. Il est un ancien chef de l’OCLCTIC, office français de lutte contre la cybercriminalité et l’un des fondateurs et vice-président de CyAN (www.cyan.network). En 2015, il fonde SoCoA à Lausanne, une société de conseil et d’audits en sureté, cybersécurité et gestion de crise. Expert en cybersécurité reconnu par le Conseil de l’Europe, il est également chargé d’enseignement auprès des Universités de Lausanne, Montpellier et Strasbourg. Il est l’auteur de nombreux ouvrages seul ou en collaboration.

 

 

À propos de IONISx

 

IONISx est la plateforme de formation numérique développée par le groupe IONIS. Elle propose des contenus exclusifs, réalisés par des experts, accessible partout et à n’importe quel moment. Ouverte à tout public (professionnels et entreprises) elle propose une offre de formations professionnelles sur des thématiques diverses qui s’enrichit continuellement. Parmi celles accessibles dès aujourd’hui : des cursus diplômants (ETNA Online, les premiers diplômes RNCP niveau I en informatique 100% online ; Manager Stratégique Web ou un Executive MBA 100% online) et des modules de compétences avec certifications.

 

Des formations 100% online, 100% pros, 100% humaines, 100% certifiantes ou diplômantes, qui s’appuient sur le savoir-faire des 22 écoles de la première institution de l’enseignement privé en France.

 

 

Plateforme : www.ionisx.com

Facebook : ionisx

Twitter : @ionisx

Message de IONIS Education Group

Bien qu’il soit difficile de trouver les mots justes après les terribles événements qui ont touché le pays ce vendredi, le Groupe IONIS tenait à exprimer sa peine et ses condoléances aux familles des victimes, ainsi que sa solidarité. Ces attaques visaient en particulier la jeunesse française, sa liberté et sa joie de vivre, son sens de l’égalité, de la fraternité et de la mixité. Plus que jamais, celles-ci nous renforcent dans nos convictions et notre raison d’être. Seules l’éducation, l’ouverture aux mondes et la découverte de l’autre viendront à bout des totalitarismes. Jamais notre mission n’a eu autant de sens. Nous devons l’accomplir avec fierté et conviction.

La direction du Groupe IONIS

 

Prise de parole en public : interview de Christine Abadie

Parmi les grandes nouveautés de la rentrée, il y a les quatre certifications « Prise de Parole en Public » qui sont sorties ce mois d’octobre réalisé avec Christine Abadie.
Enseignante à l’ISEFAC au sein du groupe IONIS, Christine Abadie est également coach et assure des formations en entreprise pour la prise de parole en public.

Après avoir assuré la direction d’un groupe immobilier, elle créée consécutivement 2 structures immobilières et assure des missions de coaching. Elle choisit ensuite d’évoluer vers une fonction marketing et communication au sein d’une grande entreprise de services puis d’une entreprise de bien être.

Convaincue de la nécessité pour les entreprises de renouveler leurs modes de communication, elle créée la société B com’ D, une agence de communication interne et externe par la bande dessinée.

Christine Abadie a suivi la formation H.E.C 2012, Executive Coaching, Expertise et Perfectionnement ainsi que la formation M.B.S.R (Mindfullness Based Stress Reduction), la gestion du stress par la pleineconscience. Forte de ces nouvelles compétences, elle publie « Et si on arrêtait de se la raconter, pour être nous-mêmes ? – manuel pour une bonne prise de parole »

Christine, en quoi prendre la parole en public est un art à maîtriser ?

Professionnellement, savoir prendre la parole sans être parasité par ses peurs, ses projections et ses fantasmes est un grand atout. Savoir s’exprimer devant un large auditoire, gérer une réunion, un entretien assure une finalité productive pour l’entreprise car un bon communiquant rassure. C’est fondamental ! Ce n’est pas dans la terreur que l’on peut faire évoluer des salariés.

Comment peut-on rattraper une première impression (qui n’est pas forcément l’image que l’on veut renvoyer) ?

Talleyrand nous dit : « méfions nous de notre première impression, c’est souvent la bonne! » Il est difficile de rattraper une impression. Cela dépend aussi du contexte et de la responsabilité de l’orateur.

D’un point de vue plus généraliste, il sera utile que l’orateur se recentre sur son énergie et ses objectifs pour communiquer d’une façon authentique et professionnelle.

Qu’est-ce qui vous a amené à devenir coach ?

Je crois que les choix évidents sont les meilleurs ! Pour moi, c’était naturel de devenir coach car je n’ai pas pris cette décision. Les évènements de ma vie m’ont amenés là.  Ma croyance est que chaque élément, chaque situation a une cause dans la vie qui impacte notre façon de communiquer.

Aussi, j’aime accompagner mes clients dans leur souhait de bien communiquer et de comprendre ce qui se joue en eux lorsqu’ils doivent prendre la parole.

Que retirez-vous de votre expérience avec IONISx ?

J’ai particulièrement apprécié cette collaboration, j’ai été libre d’être ce que je suis.
Nous avons été une vraie équipe durant la durée du projet où chacun, de part son talent, a apporté sa pierre à l’édifice.
Notre conviction et notre enthousiasme communs ont été un vrai moteur de réalisation, qui plus est dans le plaisir.

ETNA Online : « Il est très difficile pour les entreprises de trouver les compétences dont elles ont besoin en informatique »

etna-ionix

Pour la première fois en France, un Titre RNCP Niveau I est accessible à 100% en ligne. Le Groupe IONIS, via sa plateforme numérique IONISx, propose désormais, d’accéder aux deux titres professionnels en informatique de l’ETNA, Ecole des Technologies Numériques Avancées. Progressivité dans l’acquisition des compétences par étape, rythme entièrement adaptable, coaching personnalisé à distance : on y trouve tous les ingrédients d’une réussite par le numérique partout et pour tous.

Le groupe IONIS lance deux diplômes informatiques 100% en ligne : en quoi ces formations innovent-elles ?

La formation à distance existe depuis des années, mais c’est la première fois qu’une école avec une plateforme de cours en ligne propose des titres reconnus par l’Etat de niveau 1 (RNCP) 100% en ligne. Des formations totalement souples : quand vous voulez (24/24 ; 7/7 ; 365 jours par an) où vous voulez et sur n’importe quel support (ordinateur, tablette, mobile). Des diplômes d’une véritable école, l’ETNA, qui forme depuis plus de 10 ans avec succès et la reconnaissance du marché du travail : il s’agit de la même pédagogie, mais par un moyen différent.

A qui s’adressent ces diplômes ?

Il est aujourd’hui très difficile pour les entreprises de trouver les compétences dont elles ont besoin en informatique : les ressources sont rares et chères. Parallèlement, elles comptent souvent de nombreux cadres qui pourraient se réorienter ou qui doivent mettre à niveau leurs compétences dans des domaines qui, par nature, évoluent très vite.

Les deux diplômes en ligne (Architecte logiciel, développeur d’application ou Architecte système réseau et sécurité) constituent donc une solution adaptée.

 

Quels sont les avantages pour les entreprises ?

Ils sont de plusieurs natures :

  • la souplesse : formation hors ou dans le temps de travail, choix de suivre la formation complète ou seulement certains certificats (VAE possible) ;
  • le suivi : l’employeur a accès aux statistiques de suivi et de performance et peut organiser un suivi de l’évolution des compétences sur le moyen / long terme ;
  • le coût : les coûts de formation sont divisés par deux ou trois par rapport à un dispositif classique. S’agissant d’une formation RNCP niveau 1, les différents financements sont ouverts.

 

L’ETNA a une grande expérience de la formation de personnes en entreprise et de la formation à distance grâce au numérique. Elle s’appuie sur des solutions éprouvées.

 

Croyez vous que les entreprises sont prêtes pour la formation continue en ligne ?

Nous sommes au début du processus. Le groupe IONIS est convaincu que le numérique va profondément changer le monde de la formation ; la révolution technologique permet en effet l’amélioration des moyens de formation et rend encore plus nécessaire la formation tout au long de la vie en raison de l’évolution de plus en plus rapide des connaissances et des technologies.

Dans ce domaine, nous n’en sommes plus au temps des pionniers : aujourd’hui, les technologies sont matures et le numérique améliore le retour sur investissement. Les entreprises sont de plus en plus demandeuses et se rendent compte qu’elles peuvent adapter les outils à leurs besoins. Comme d’habitude, les plus innovantes l’emporteront.

Découvrez les deux cursus ETNA Online.

samir rinaz-200px

 

Samir Rinaz est un ancien élève d’Epitech (promo 2004). Il a exercé ses compétences dans le secteur des télécoms avant de venir accompagner la naissance de l’ETNA il y a plus de 10 ans. Guidé par sa passion de l’éducation, il a pris depuis la direction de l’établissement avec la vocation de conduire les étudiants vers l’expertise informatique et l’esprit d’entreprise.

#HackTonMooc : Interview de Guillaume Laurie

 

GL-blog

 

Ingénieur pédagogique et administrateur LMS, Guillaume LAURIE est membre de l’équipe . Intéressé par la , le et les . Il a organisé du 18 juillet au 30 août un évènement encore jamais vu : #HackTonMooc  sur notre MOOC Growth Hacking !

 

Guillaume, qu’est-ce que #HackTonMOOC ?

HackTonMooc est un concept né le 18 juillet à 16h15 (je l’ai tweeté ici pour m’en rappeler ).

Le principe est de créer (grâce à une petite équipe de motivés) une session sur un Mooc ouvert (avec dates de début/date de fin).

Le but était donc de réunir une équipe de passionnés (ingénieurs pédagogiques et Mooc addict) sous le nom d’agitateurs de neurones et de faire notre possible pour animer cette session.

Au programme :

  1. créer des activités
  2. des lives
  3. trouver des ressources

Cependant, je souhaitais que nous animions une session sans droits spéciaux (donc que n’importe qui puisse le faire, quelle que soit la plateforme, un vrai hacking).

Comment as-tu eu l’idée ?

Voyant qu’il n’y avait pas de Mooc en session et que les Mooc ouverts étaient vides en cette période estivale, il m’est venu l’idée « d’hacker » un Mooc ouvert et créer une session dessus.

Je souhaitais réunir toutes les personnes qui comme moi suivent des mooc pour l’interactivité et le fun plus que pour uniquement le contenu.

Pourquoi avoir choisi IONISx ?

Je cherchais un sujet intéressant et qui se corresponde un peu à l’état d’esprit de l’opération.

Le Growth Hacking s’en rapprochait et le cours avait un déjà un an (on m’en voudrait moins de hacker un Mooc un peu à l’abandon qu’un Mooc tout neuf).

Mieux, il commencait par « Nous sommes en 2014 ». Il y avait donc beaucoup de choses qui avaient évolué depuis le tournage et il serait donc plus facile d’apporter de nouveaux exemples, de trouver des vidéos ou des liens vers des ressources intéressantes.

Le côté startup éducation de IONISx me semblait plus adapté également car sur une plateforme telle que Coursera, l’opération aurait très bien pu ne pas plaire. Là, j’ai pu contacter Philippe Chiu assez facilement (puisque j’avais participé au Hackathon organisé par IONISx il y a quelques mois). Il a été emballé par l’idée et m’a même proposé des droits plus avancés (que j’ai refusé pour respecter l’idée initiale), ce qui m’a conforté dans mon choix.

Les données transmises chaque semaines par IONISx ont été utiles également pour piloter (au moins un peu), le mooc. Le nombre de participants et les données de participation nous ont permis de mieux comprendre l’activité générée par l’opération.

Le fait que IONISx nous offre l’attestation gratuitement est également une preuve que j’ai fait le bon choix, en effet, il aurait été dommage de faire tout cela et que les participants n’ai pas une preuve de leur participation (ou à un prix exorbitant).

Quels retours et quel bilan en tires-tu ?

– Manque de préparation

Lancer l’opération une semaine avant son démarrage officiel est trop court, un mois aurait surement été mieux.

Si quelqu’un veut organiser un HackTonMooc, je lui conseille de s’y prendre au moins un mois avant, lui permettant de mieux communiquer et avoir un peu de temps pour préparer. Là, entre l’idée le 18 juillet et le premier LIVE pour expliquer le concept, il s’est passé uniquement 12 jours, le rythme a été très soutenu.

– Dates

L’idée est née du fait qu’il n’y avait pas de session. Cependant, s’il n’y a pas de session, il y a une raison, les gens ne sont pas disponibles. La prochaine session HackTonMooc, quelque soit le sujet, sera surement fait a un autre moment dans l’année. Beaucoup de participants n’ont, en effet, pas été suffisamment disponible à leur goût et nous en ont fait part.

– Organisation et communication

Travailler à plusieurs alors qu’on a pas l’habitude n’est pas forcément simple, il faut donc s’organiser, utiliser des outils collaboratifs pour tracer les actions et surtout plannifier.

Dans l’ensemble on s’en est bien sorti mais il vrai que la plupart d’entre nous avait suivi (voir animé) le Mooc Gestion de Projet donc on s’en est sorti.

Sur le plan de la communication, nous aurions surement pu faire mieux, mais nous avons quand même pas mal de vues sur les articles et Live.

– Participants

Nous avons atteint à la clôture, 272 participants. Ce nombre est très impressionnant pour une opération montée ainsi en dernière minute, en plein mois d’août.

C’est à la fois une grande fierté et un point de départ intéressant pour une prochaine session, nous pourrons ainsi tenter de dépasser ce nombre.

– Bilan opération

Le bilan est très positif pour tout ce qu’il a apporté, à l’équipe comme à moi-même et je l’espère aux participants.

Nous avons tous évolués et retirons plein de bonnes choses de cette expérience unique. Animer un Mooc de A à Z est complexe mais pas impossible, nous en avons fait la preuve.

J’espère que le concept séduira et même que d’autres tenteront un HackTonMooc (je suis disponible pour leur expliquer comment faire), maintenant que nous avons ouvert la voie, peut-être que d’autres le feront.

Je réfléchis à une autre session, peut-être en 2016 mais cette fois-ci pas en été et on tentera un autre sujet.