Une reprise d’étude réussie pour un nouvel avenir professionnel

Alice Dubois, 26 ans, a repris ses études en Mastère Marketing Digital et a effectué un remplacement de congé maternité en tant que chargée de communication pour l’École normale supérieure de Rennes. 

Alice, peux-tu nous décrire ton expérience à l’École normale supérieure de Rennes ? 

Alice

En 2016, j’ai effectué un remplacement de congé maternité au sein de l’École normale supérieure de Rennes (ENS Rennes) en tant que chargée de communication. À l’issue de cette expérience, j’ai décidé de démarrer le cursus « digital marketing manager » de IONISx, pour acquérir une compétence plus approfondie en matière de stratégie marketing et communication digitale.

Le Living Lab, un institut de valorisation de l’ENS Rennes, créé officiellement en 2016, cherchait au même moment à recruter un stagiaire pour mettre en place leur stratégie de communication. C’était donc une bonne opportunité pour moi d’ajouter une expérience supplémentaire à ma carrière, dans un secteur que je connaissais bien.

Plusieurs objectifs ont été fixés pour ce stage :

  •  Travailler sur l’identité du Living Lab
  • Mise en place d’une stratégie de communication (avec un volet digital)
  • Mise à jour de supports (plaquette, kakemono, goodies,….)
  • Mise en place d’un cycle de séminaires
  • Mise en place d’outils digitaux (site web et réseaux sociaux)
  • Animation d’un Groupe de Travail sur la communication (2 réunions sur le semestre).

La réflexion autour de la nouvelle identité (nouveau nom et logo) est un point essentiel pour créer durablement une marque. C’est une démarche qui a nécessité beaucoup d’échanges et de temps ! J’ai ainsi pu expérimenter des nouvelles techniques de brainstorming et le cours d’innovation stratégique a pu me donner quelques clés intéressantes !

Nous avons également mis en place un groupe de travail « communication », regroupant les partenaires industriels, financiers et académiques (privés et publics). Au sein de ce groupe, nous avons pu discuter et valider les principes de la stratégie de communication et permettre au nouveau nom d’émerger. Ce groupe permettra par la suite de tenir informés nos partenaires des avancées menées, des nouveaux projets entrepris et/ou à monter, mais également de réajuster, si besoin, la stratégie.

gabriel-le-naour-95752

Différents supports ont été mis à jour ou créés : cartes de visite, roll-up, flyers, goodies, … Le site web est toujours en projet, mais nous avons créé en attendant une présentation numérique à l’aide de Sway (un outil que je ne connaissais pas avant de démarrer la formation) qui permet d’avoir un rendu tout à fait correct, en attendant de pouvoir créer un site.

Enfin, j’ai posé les bases d’autres projets qui seront mis en œuvre à partir de septembre prochain: une inauguration, des vidéos, un premier séminaire et le lancement d’une stratégie de social media.

En conclusion, ce stage a été vraiment enrichissant par la diversité des missions proposées et le challenge de devoir tout construire. La formation m’a permis de me replonger dans des éléments assez théoriques mais facilement applicables au quotidien. Cela m’a également encouragée à m’intéresser davantage au digital, un domaine où je me sens désormais de plus en plus à l’aise.

Merci Alice. Si vous aussi vous souhaitez évoluer professionnellement, consultez cette page.

« La formation en ligne IONISX a complètement modifié ma perception de la formation diplômante en ligne »

Habib ABYORO, Chef de Département Partenariats d’Assurances chez NSIA Banque Côté d’Ivoire va bientôt être diplômé de l’Exécutive MBA EPITECH. Il a suivi cette formation en ligne avec d’autres apprenants français, tout en restant en Côté d’Ivoire. Retour sur son parcours : 

-Habib_ABYORO

Quel est votre parcours ?

Diplômé d’école de commerce, en charge du développement de la bancassurance chez NSIA BANQUE, je bénéficie d’une expérience de plus de 10 ans dans les domaines de la banque de détail et de l’assurance.
J’ai aussi le privilège d’intervenir en tant que vacataire pour des écoles de commerce sur l’assurance bancaire.

Votre objectif après la formation ?

Valoriser mon parcours professionnel en m’orientant vers d’autres fonctions.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre votre formation à IONISx ?

Programmes avec des contenus pertinents et l’accessibilité aux classes virtuelles.

Quel est votre cours favori ?

Management des équipes.

Avant de vous inscrire, quels étaient les idées reçues que vous aviez sur la formation 100 % en ligne ?

Formation trop virtuelle avec des résultats difficilement mesurables

…et finalement, vous en pensez quoi aujourd’hui ?

La formation en ligne offerte par IONISX a complément modifié ma perception de la formation diplômante en ligne tant les résultats sont tangibles et me permettent une mise en application immédiate.

En savoir plus sur le MBA en ligne 

« Une valeur ajoutée : les travaux de groupe qui permettent de connaître les conditions de la réussite du travail »

Résidant à Bordeaux, Anne-Claire ROTURIER a choisi de suivre un cursus de formation de milieu de carrière, Executive MBA orienté Innovation et Business-tech, en e-learning. La validation finale de ce parcours aura lieu en septembre 2017. Elle nous livre quelques éléments d’information sur son parcours. 

Capture d_écran 2017-07-11 à 14.15.07

Quel est votre parcours ? 

Je suis devenue une dirigeante expérimentée, spécialisée dans le Management de plans d’actions de politiques publiques, liées au Développement Durable.

Votre objectif à l’issue de la formation ? 

Participer au Management de projets, à la gouvernance économique, d’une structure à la notoriété acquise.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre votre formation à IONISx ?

Pour le contenu approfondi qualitatif, qui me permet à la fois de conforter mes compétences en Management, Finance et Innovation, et d’en acquérir de nouvelles sur la Décision stratégique, le digital.

Quel est votre cours favori ?

La cohérence résultant de l’assemblage de l’ensemble des cours et des études de cas, a ma faveur.

Avant de vous inscrire, quels étaient les idées reçues que vous aviez sur la formation 100 % en ligne ?

Pour moi, une formation en ligne permettait peu de personnalisation du suivi du parcours d’apprenant.

…et finalement, vous en pensez quoi aujourd’hui ?

Des outils et techniques de prise de décision très solides, une diversité d’intervenants disponibles et attentifs qui se complètent. Et une valeur ajoutée : les travaux de groupe qui permettent de connaître les conditions de la réussite du travail à distance et d’en maîtriser toute l’efficacité.

En savoir plus sur nos MBA en ligne 

 

« IONISx m’a aidé à être plus efficace au travers des vidéos et des projets de groupe »

Laurent Lhermitte, Directeur des ventes à l’international dans le secteur des logiciels, sera bientôt diplômé du MBA EPITECH. Il a suivi cette formation 100 % en ligne grâce à IONISx. Meneur d’équipes, manager dans l’âme, Laurent dispose de 15 ans d’expérience en management et a souhaité rafraîchir ses connaissances et se moderniser en réalisant un MBA. Retour sur son parcours :

Capture d_écran 2017-06-28 à 15.24.17

Quel est votre parcours ?

Dès le début de ma carrière professionnelle, je me suis tourné vers l’international, dans le développement commercial et le management d’équipe, essentiellement dans un domaine high tech. J’ai participé à la création de 3 entreprises (chacune dans un domaine novateur) et j’aime mon metier d’entraîneur d’équipe ainsi que de créateur de valeur.

Votre objectif après la formation ?

Mon objectif après cette formation est de poursuivre en tant que membre dirigeant d’entreprise, et cette fois-ci, grâce à la formation IONISx, des idées nouvelles ainsi que des méthodes plus adaptées.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre votre formation à IONISx ?

Afin de remettre à niveau mes connaissances et de modifier mes mauvaises habitudes.

Quel est votre cours favori ?

Stratégie d’Entreprise de Michel Santi

Avant de vous inscrire, quels étaient les idées reçues que vous aviez sur la formation 100 % en ligne ?

Pas d’aprioris ni d’idées reçues.

…et finalement, vous en pensez quoi aujourd’hui ?

Je suis ravi de la formation suivie depuis déjà bientôt 15 mois. C’est la dernière ligne droite, content d’en voir le bout mais aussi très content de tout ce qui a été fait. IONISx m’a aidé à être plus efficace au travers des vidéos et des projets de groupe.

En savoir plus sur notre MBA en ligne EPITECH

 

« Avoir un bébé ou faire un MBA : et pourquoi pas les deux ? »

Vanessa Fleiszbein est chef de produit mobile et responsable communication dans une entreprise spécialisée dans la transformation digitale des organisations. Elle va être prochainement être diplômée du MBA EPITECH 100 % online en septembre 2017. En mai 2017, Vanessa a également donné naissance à une petite fille et a prouvé qu’il était possible de suivre un MBA en parallèle d’une vie professionnelle et familiale bien remplie ! Elle revient sur son parcours et sur ce que cette formation lui a apportée. 

Capture d’écran 2017-06-28 à 14.25.56.png

Quel est votre parcours ?

Je suis diplômée d’un BTS en Commerce International et je parle 3 langues. J’ai travaillé dans différents groupes à l’international où j’ai occupé différents postes en marketing et communication. J’occupe aujourd’hui le poste de chef de produits mobiles et responsable communication dans une entreprise spécialisée dans la dématérialisation.

Quel est votre objectif après la formation ?

Mon objectif est de me diriger vers un poste de directeur marketing ou de VP product manager dans une entreprise IT.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre votre formation à IONISx ?

Pour 2 raisons: le groupe IONISx rassemble plusieurs écoles de bonne réputation et dotées d’un classement correct. De plus, IONISx était le seul groupe à proposer fin 2015 un MBA 100% online.

Quel est votre cours favori ?

Il y en a plusieurs: marketing, growth hacking, s’exprimer en public, innovation

Avant de vous inscrire, quels étaient les idées reçues que vous aviez sur la formation 100 % en ligne ?

Mon inscription au MBA est le fruit d’une année de réflexion et de tests guidés au départ par de la simple curiosité et ensuite par la construction d’un projet de formation personnel. J’ai suivi différents MOOC courant 2015 sur différents sujets afin de me familiariser avec cet apprentissage 100% numérique (les cours vidéos, les travaux personnels plus ou moins importants, les différents styles de MOOC), d’apprécier les différentes méthodes de notation (professeur, par les pairs, formules avec certificats de réussite ou des ECTS) et d’évaluer le niveau des cours dispensés. J’ai donc pu ‘valider’ avant mon inscription que cette formule me convenait et était compatible avec ma vie professionnelle et personnelle. En commençant le EMBA, je savais donc à quoi m’attendre en termes de formule d’apprentissage. Le EMBA n’avait pas encore de programme bien arrêté mais je me suis lancée car je pense que l’employabilité passe par la formation tout au long de sa carrière et cette formule digitale correspond tout à fait à mes besoins et, j’en suis convaincue, aux besoins de milliers d’autres professionnels. Je suis également très curieuse de voir comment le marché du travail va accueillir ce diplôme 100% digital.

…et finalement, vous en pensez quoi aujourd’hui ?

Ce EMBA est une ‘vraie’ formation qui demande un engagement total pendant presque 2 ans comme pour un MBA en présentiel. Bien qu’elle soit 100% digitale, on y rencontre aussi des gens de profils différents ce qui en fait aussi sa richesse. Les travaux de groupe sont de véritables microcosmes où l’on fait connaissance, tisse des liens et où l’on met en pratique nos nouvelles connaissances. En dehors de l’aspect purement scolaire, le suivi des intervenants et de l’équipe pédagogique est essentiel pour la réussite d’un tel cursus. Non seulement pour que l’on ne se sente pas seul/isolé derrière notre écran avec un risque de décrochage mais également pour créer un lien, cette fois-ci non virtuel, avec l’ensemble de la promotion qui rassemble aussi bien les apprenants que l’équipe pédagogique et les professeurs. Ce EMBA est une belle expérience et j’espère qu’il sera bien accueilli par le monde professionnel car il en dit long sur les personnalités qui le suivent.

En savoir plus sur notre Online MBA

« Suivre un MBA m’a permis d’avoir une vision encore plus globale de l’entreprise et de la gestion d’une direction »

Guillaume LAURIE travaille pour Kedge Business School, une école de commerce basée à Marseille en tant que Chef de projet en pédagogie expérientielle. Son rôle ? Accompagner les enseignants dans la dématérialisation de leurs cours. Il suit les cours du MBA EPITECH ONLINE depuis janvier 2017. Revenons sur son parcours : 

Capture d_écran 2017-06-28 à 16.35.49

Quel est votre parcours ?

Atypique, après 6 ans de la Marine Nationale et plusieurs postes pour des PME et grands groupes, me voilà dans une école de commerce.

Quel est votre objectif après la formation ?

Suivre un MBA m’a permis d’avoir une vision encore plus globale de l’entreprise et de la gestion d’une direction.

Pourquoi avez-vous choisi de suivre votre formation à IONISx ?

La souplesse du MBA en ligne et la qualité de leurs MOOC laissaient présager une formation à distance de haut niveau.

Quel est votre cours favori ?

J’hésite entre la communication orale et l’innovation qui sont des domaines que j’adore !

Avant de vous inscrire, quels étaient les idées reçues que vous aviez sur la formation 100 % en ligne ?

Aucun car je suis moi-même très engagé dans les formations en ligne puisque j’en produis.

…et finalement, vous en pensez quoi aujourd’hui ?

Je suis très satisfait.

En savoir plus sur le MBA 100 % Online d’EPITECH

 

 

La pédagogie par projet, la clé des cursus 100% en ligne

Chez IONISx, la personnalisation des parcours est une dimension essentielle de la pédagogie numérique : les apprenants peuvent définir la durée et le rythme de leur formation, suivre des cours adaptés à leur niveau de qualification ou à leurs objectifs professionnels et choisir des thématiques personnels dans le cadre des réalisations par projet pour se spécialiser sur un sujet lié à leur futur métier !


Dans la logique des titres certifiés RNCP, les cursus 100 % en ligne sont construits autour des compétences professionnelles que les apprenants doivent acquérir. La volonté est de créer des cursus et des projets qui permettent à la fois d’acquérir la théorie et de la mettre en pratique immédiatement.

L’organisation en projets permet une montée en compétences progressive, où la réalisation des étapes précédentes permet de passer aux étapes suivantes. Dans les MBA Online Epitech ou MBA Online ISG+EPITA, par exemple, les projets regroupent tous au moins deux matières, pour permettre aux apprenants de commencer dès le début de leur cursus à faire le lien entre les différentes fonctions de l’entreprise.

IONISx travaille avec une équipe d’experts et enseignants de chaque secteur pour écrire des scénarii qui recréent des situations réelles d’entreprise et les projets ont des étapes qui correspondent à des évolutions réelles d’un projet en entreprise.

L’entreprise est un écosystème où le travail est souvent réalisé en équipe. Dans les projets des cursus, il en va de même avec des travaux en équipe, une répartition des tâches, une structuration de l’équipe avec un responsable. Les compétences de management d’équipe et de management opérationnelle ainsi que la prise de parole en public sont inhérentes à la pédagogie par projet.

Zoom sur un projet du cursus Bachelor Online ISG :
« Webmarketing et social media management »

Dans le cadre du Bachelor Online ISG « Webmarketing et social media management », les apprenants sont confrontés à la création simulée d’une organisation de l’économie sociale et solidaire. Il est demandé aux apprenants de s’organiser en équipe et de réunir l’ensemble des éléments permettant de créer une association ou une entreprise en économie sociale et solidaire (ESS).

Trois grandes étapes qui donneront lieu à des rendus sont déterminées par l’équipe pédagogique et l’expert : la définition du modèle économique et du prévisionnel financier, l’élaboration de la structure juridique tout en veillant au respect de la réglementation et enfin la création du site internet de l’organisation.

Une fois ceci établi, l’expert va mettre le projet en contexte : l’équipe a décidé de participer à un concours international sur l’économie de demain organisé par une fondation qui récompensera 3 projets prometteurs avec la somme de 150 000 euros à partager pour lancer les projets.

Des conditions de participation aux concours sont diffusées et la directrice de la fondation (l’expert qui suit le projet) s’adresse en vidéo aux apprenants pour leur prodiguer conseils et encouragements.

Le décor est planté, l’expert sous les traits de la directrice de la fondation peut intervenir auprès des apprenants en diffusant directions et conseils, indiquant les cours à consulter, les documents à compléter et les étapes à valider. Chaque rendu donne lieu à une classe virtuelle, moment privilégié de l’interaction entre les apprenants et l’expert. C’est le moment de revenir sur les incompréhensions et les difficultés rencontrées afin de les surmonter et d’aller plus loin dans la maîtrise de la compétence.

Enfin, la soutenance finale qui représente le point d’orgue du projet, elle s’effectue en direct en vidéo devant un jury de professionnels représentant les membres du board de la fondation.

La pédagogie par projet : le point de vue des intervenants

Quelle finalité pour la pédagogie par projet ?

« Dans un cursus de haut niveau, un projet doit permettre à l’apprenant d’établir le lien entre les cours formels qu’il a reçu et la réalité du monde professionnel », explique Thierry Cuirot. « Tant que possible, il n’y a pas de meilleur projet qu’un projet réel, ou à défaut, d’un cas concret. Au travers de la réalisation du projet, l’apprenant voit donc clairement les bénéfices de son apprentissage et sera à même de les transposer par la suite dans le monde du travail. »

Le projet en groupe à distance fonctionne-t-il vraiment ?

« Dans l’absolu, un projet est un projet, qu’il soit réalisé en présentiel ou en distanciel », affirme Thierry Cuirot. « Dans la pratique, les contraintes imposées par la réalisation d’un projet de groupe à distance induisent l’utilisation d’outils numériques collaboratifs qui se révèlent in fine bien plus efficaces qu’en présentiel. Les contraintes initiales deviennent rapidement un avantage. »

Pour Stéphanie Delpeyroux, la réalisation de projets à distance est également une force. « En entreprise, les équipes travaillent souvent à distance notamment sur les projets innovant technologiquement. Réussir un projet dans ces conditions permet de développer ses compétences relationnelles : gérer les différences de point de vue, aplanir les difficultés, trouver des solutions ensemble… »

Quelles interactions entre les enseignants et les apprenants ?

Ce n’est pas seulement l’interaction avec les autres apprenants qui change. « L’autre différence réside dans le suivi réalisé par l’enseignant, à distance également », explique Stéphanie Delpeyroux. « Il peut se faire, au quotidien, par des échanges de mails, ou sur le forum, et plus ponctuellement, par des classes virtuelles. Tout est fait pour aider l’équipe d’étudiants à atteindre son objectif de projet, et ses objectifs d’apprentissage. »

Pour Thierry Cuirot, le nouveau type d’interaction entre enseignant et apprenant est un avantage. « Ce type de pédagogie permet également de personnaliser le suivi par un enseignant qui se pose alors en guide pour accompagner l’apprenant vers le savoir, plutôt qu’en unique source dudit savoir », selon lui. « C’est donc l’apprenant qui est au centre de la formation et non plus l’enseignant. »

Thierry Cuirot (Consultant et formateur)
Projets : Entrepreneuriat (MBA Online Epitech, MBA Online ISG+EPITA, Mastère Digital Marketing ISEFAC) ; Marketing digital (Mastère Digital Marketing ISEFAC)

Stéphanie Delpeyroux (Professeur agrégé en économie et gestion)
Projets : Création d’association ou d’entreprise sociale et solidaire, E-business (Bachelors ISG Webmarketing et Social Media Management et E-Business)

Entre Chicago et Paris, Philippe Jean-Baptiste a fait le choix de la formation online chez IONISx

9G1A8565

Philippe Jean-Baptiste, apprenant en Master Digital Marketingg

1 – Pouvez-vous vous présenter Philippe Jean-Bapstites ? Quel est votre poste actuel ? Quel est votre parcours professionnel ? Quel diplôme avez-vous passé ?

Je suis directeur marketing et digital pour un groupe informatique.
Et je suis également directeur général de la filiale e-commerce de ce groupe.

J’exerce depuis plus de 20 ans des fonctions de direction (marketing, business unit, centres de profits…) dans les secteurs de l’informatique, de la distribution et de l’e-commerce que cela soit en BtoB ou en BtoC.
Je dispose d’une véritable expertise en gestion d’entreprise, en stratégie et en marketing. J’effectue du mentoring pour des startups et je suis l’auteur de nombreux ouvrages de références sur le marketing, l’e- commerce et la création d’entreprise.

Je suis titulaire d’un master d’économie et de gestion, d’un master en marketing, complété par un Global Executive MBA.

Je suis à cheval aujourd’hui entre deux continents : la France avec Paris et les USA avec Chicago.

2 – Pourquoi avez-vous décidé de suivre un Master Marketing Digital ?

Il y a trois principales raisons qui m’ont décidé à suivre un master marketing digital :

– En premier lieu, mon master en marketing date de 20 ans, le monde a changé et continue de changer, et cela de plus en plus rapidement. Disposer d’un “update” académique me paraissait être utile.
– En second lieu, je voulais pouvoir prendre du temps et du recul pour approfondir mes compétences digitales et ainsi mieux appréhender les enjeux stratégiques du web.
– Et pour finir, je trouvais important de pouvoir rester attentif aux dernières innovations, tendances, théories et autres pratiques digitales liées à mon métier.

3 – Pour quelles raisons avez-vous opté pour une formation 100% en ligne ?

Tout d’abord pour des contraintes professionnelles et personnelles.
Etant entre Paris et Chicago, il me fallait une formation souple, accessible quand et où je le voulais (24h/24; 7j/7 et 365 jours/an) et sur n’importe quel support (ordinateur, tablette ou smartphone) car étant souvent en déplacement.
La formation en présentiel ou même en “blended learning” était tout simplement impossible pour moi. Seule contrainte pour moi, les visioconférences pour les travaux de groupes et les suivis pédagogiques avec les experts qui se déroulent en heures françaises.
Puis pour une formation “digitale”… le fait qu’elle soit justement 100% online était presque un argument en soi.

4 – Comment avez-vous entendu parler d’IONISx ?

Je suis un gros consommateur de MOOC (Massive Online Open Course) qui permettent de découvrir ou de renforcer des compétences et de se certifier dans des domaines très pointus.
J’ai suivi des cours sur les principales plateformes (Coursera, EdX, Fun, Canvas…) et j’ai découvert IONISx à travers 2 MOOCs : le ‘Growth Hacking’ et la sociologie du web 2.0.

5 – Quels sont les éléments marquants de votre expérience d’apprentissage chez IONISx ?

Le système de la classe inversée ou ‘flipped classroom’ où nous échangeons avec les experts pédagogiques, plus sur les cas pratiques où l’éclaircissement d’un point du cours que sur le cours en lui- même. Nous y gagnons en compréhension, concentration et efficacité.
Cela couplé au ‘social learning’ qui permet grâce au travail en groupe d’apprendre différemment et surtout de manière plus fluide et efficiente. Car on apprend beaucoup des autres membres du groupe, c’est un vrai travail de co-dévleoppement.

L’autre grande force de l’apprentissage chez IONISx est le ‘learning by doing’; en effet les cas pratiques permettent d’apprendre plus et plus vite. Nous passons directement à la pratique, c’est un changement de paradigme dans le secteur de l’éducation. Car souvent à la suite d’une formation, la grande question reste « comment mettre cet enseignement en pratique ?” Là, nous avons déjà fait de la pratique.

Enfin, nous travaillons avec des experts pédagogiques, et non plus avec des professeurs. La pédagogie du 21ème siècle où le schéma “sachant – apprenant” vole en éclat pour laisser la place à des experts extrêmement pointus dans leur domaine, s’adressant à des professionnels en quête de savoir. Là aussi, c’est assez unique sur le marché de l’enseignement.

craig-garner-202

6 – Quels outils du “digital” avez-vous découvert au fil de votre parcours de formation ?Parmi ces outils, lesquels utilisez-vous au quotidien ?

Dans mon quotidien professionnel j’utilise déjà Office365 ou des outils de visio-conférence comme Lifesize, WebEx ou GoToMeeting, mais j’utilise maintenant de manière régulière (Une fois par semaine) le logiciel de visio-conférence Zoom au sein de la formation IONISx qui est à la fois un moyen efficace et simple d’échanger et de travailler avec les autres étudiants de la formation ainsi que les experts pédagogiques.

7 – Votre formation a-t-elle un impact direct sur l’exercice de votre activité professionnelle ? Auriez-vous un ou deux exemples concrets ?

La formation a déjà eu un impact direct sur l’exercice de mon activité professionnelle de 3 manières très concrètes :
Tout d’abord, les cas pratiques réalisés sur des activités très éloignées des miennes (hôtellerie, services à la personne, eau minérale par exemple) m’ouvrent l’esprit et enrichissent mes réflexions sur le domaine d’activité sur lequel j’exerce.
Ensuite, la meilleure connaissance des outils, méthodes et techniques digitales me permettent de mieux comprendre mes équipes marketing (webmarketeurs, webdesigners, traffic manager, community manager…) dans leur travail au quotidien et me permet également de plus les challenger.
Enfin, cela me permet de lancer des campagnes nouvelles (je pense notamment à une campagne Facebook) que je n’avais pas intégré à un de mes plans de communication au départ.

Merci à Philippe Jean-Baptiste d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de nous avoir rendu visite durant sa dernière escapade parisienne. Son interview vidéo sera trop prochainement disponible sur nos réseaux. 

Lire les chiffres de l'entreprise - formation certifiante IONISx - ionisx.com

Donnez toutes les chances de succès à votre projet : maîtrisez les chiffres de l’entreprise

Lorsqu’on lance un projet au sein d’une organisation, ou une nouvelle structure, ce sont rarement la bonne volonté ou les idées qui manquent… Mais plutôt l’art de convertir nos intuitions en données chiffrées ! Développez ce savoir-faire avec Catherine Lott-Vernet, consultante en stratégie et experte IONISx.

 

Lire les chiffres de l'entreprise - formation certifiante IONISx - ionisx.com

Vous connaissez certainement BlaBlaCar, leader mondial du covoiturage et l’une des rares « licornes » françaises (une start-up non cotée en bourse et valorisée à plus d’un milliard de dollars). Mais saviez-vous qu’avant d’en arriver là, la startup a testé sans succès 6 business-plan différents, jusqu’à enfin trouver son précieux sésame vers le succès ?

« Mon conseil pour lancer son projet, c’est de savoir compter : surtout ne pas être dépensier ! »

Frédéric Mazzella, Fondateur BlaBlaCar – intervenant du MBA ISG+EPITA

Quand vous décidez de vous lancer dans l’aventure entrepreneuriale ou intrapreneuriale (lancer une nouvelle organisation au sein d’une entreprise), les idées neuves et les concepts forts sont une part essentielle du succès, mais vous risquez de grosses désillusions si vous êtes trop fâché(e) avec les chiffres :

« Les modèles économiques sont en mutation, la mesure de la performance conquiert de nouveaux territoires, de nouveaux termes émergent… Mais la finalité de l’entreprise, quels que soient les indicateurs qu’elle adopte, c’est de produire par son activité des flux qui traduisent en chiffres sa capacité à créer de la valeur, pour rentabiliser son outil de production et ses ressources. »

Catherine Lott-Vernet, Consultante en stratégie – Cabinet Fizzy Ways

Vous devez pouvoir faire la démonstration des bénéfices concrets de votre idée, pour vous-même, et surtout à destination de toutes les parties prenantes : partenaires, collaborateurs, futurs clients… Pour convaincre des investisseurs, vous devrez être crédible lors de vos présentations de projections financières. Vous aurez par exemple à définir votre besoin en fond de roulement, ou établir vos comptes de résultats prévisionnels pour dégager votre taux de rentabilité :

« Du côté de l’entrepreneuriat, un projet doit démontrer qu’il est viable, qu’il saura trouver son marché et produire de la valeur. Même si les premières projections financières résultent de jeux d’hypothèses qui les rendent contestables, elles fournissent à la réflexion des repères, des balises, des points-étapes. Dès que la réalité du marché oblige à rebrasser ces hypothèses, la réflexion s’affirme, les indicateurs prennent du sens et le modèle économique s’ajuste. »

Lire les chiffres de l'entreprise - formation certifiante IONISx - ionisx.com

Catherine Lott-Vernet, Consultante en stratégie d’entreprise, experte IONISx

Expliqué par une spécialiste reconnue pour ses qualités de coaching, cela devient limpide ! Catherine Lott-Vernet dirige le cabinet Fizzy Ways où elle est consultante en marketing et communication. Diplômée en Finance et Marketing, spécialiste en stratégie et management des affaires, experte en Business Model et Business Plan, la négociation budgétaire et le coaching de projets professionnels n’ont aucun secret pour elle :

« Je mets mon enthousiasme et mon énergie au service des idées naissantes qui cherchent le bon tremplin pour prendre leur envol, et des talents à affirmer pour mieux les propulser. Cette formation s’adresse à toutes celles et tous ceux qui veulent comprendre comment se crée et se préserve la valeur dans l’entreprise, pour mieux appréhender et valoriser leur propre contribution – et celle de leurs équipes – au système économique de l’entreprise. »

Si vous souhaitez donner des bases solides à votre projet, assainir les comptes de votre entreprise, ou encore monter en compétences pour accéder à des postes comportant une part de comptabilité, développez vos compétences avec cette formation continue accessible entièrement en ligne et tout au long de l’année. Elle débouche sur une certification délivrée par l’ISG – une business school reconnue par tous les acteurs du marché, et compatible avec votre profil LinkedIn : de quoi rassurer définitivement vos futurs partenaires !

Lire les chiffres de l'entreprise - formation certifiante IONISx - ionisx.com

Et vous, avez-vous déjà rencontré des obstacles à cause d’une mauvaise connaissance de ces données chiffrées ? Racontez-nous vos expériences dans la section « commentaires » du blog, ci-dessous.