Thierry Cuirot raconte son expérience d’expert au sein d’IONISx


9G1A8565
Thierry Cuirot, intervenant MBA et Mastère Digital Marketing

1 – Pouvez-vous vous présenter en quelques mots, votre parcours ainsi que votre rôle au sein d’IONISx ?

[Thierry Cuirot] Mon rôle est d’accompagner les apprenants IONISx dans leur parcours et de partager avec eux mon expérience de la transformation numérique acquise ces 30 dernières années au sein de groupes comme Intel, Microsoft, au sein de PME et comme entrepreneur.

2 – Comment accompagnez-vous les étudiants du Mastère Digital Marketing et du MBA ?

[Thierry Cuirot] Comme dit le proverbe, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Donc l’idée est de confronter au maximum les apprenants à des situations réelles en les faisant travailler sur des projets concrets. Ils découvrent ainsi le marketing Digital, les spécificités de l’économie numérique, les outils digitaux par la pratique. Chaque projet est suivi par un spécialiste dans son domaine pour transmettre les bonnes pratiques et pour guider les apprenants vers la réussite. Le travail s’effectue en groupe, comme souvent en entreprise, et s’étale sur plusieurs mois pour chaque projet. Les projets constituent vraiment le cœur de la formation et d’ailleurs, les apprenants ne sont évalués que sur les projets, et pas sur la théorie.

3 – Quel est le profil des apprenants ?

[Thierry Cuirot] La plupart sont des personnes en poste qui souhaitent booster leur carrière, voir opérer une reconversion en acquérant des compétences qui sont particulièrement demandées sur le marché de l’emploi. Le gros intérêt pour eux, c’est que la formation est diplômante et qu’elle se fait à distance. J’ai des apprenants de toutes les régions de France et même d’un peu partout dans le monde. Certaines personnes isolées ou expatriées peuvent facilement suivre le cursus.  Elles gèrent leur temps à leur guise, en fonction de leurs contraintes professionnelles et personnelles, où qu’elles soient.

4 – Quels outils digitaux utilisent les étudiants dans le cadre des cursus IONISx 100 % en ligne ?

[Thierry Cuirot] Le première chose à comprendre à propos des outils digitaux, c’est que ce ne sont que des moyens. Plus qu’une formation en ligne, je le vois comme une formation à distance. Le véritable travail se fait en groupe, sur les projets, accompagnés par des experts. Il s’agit donc d’une formation fondamentalement centrée sur l’humain. Les apprenants disposent d’une panoplie d’outils numériques tels que Office 365 pour leur faciliter la tâche. On utilise également beaucoup une solution de conférence à distance pour les points de suivi régulier. Et bien évidemment, la plateforme de IONISx est un peu le centre névralgique de la formation, avec l’accès aux cours théoriques, le forum, le tableau de bord, les rendus.

carl-heyerdahl-181868.jpg

5 – Comment accompagnez-vous un groupe lors d’un projet / cas d’étude ? Pourriez-vous nous donner un exemple de projet réussi ?

[Thierry Cuirot] Le suivi de chaque groupe est différent. Tout simplement parce que chaque groupe est différent. L’accompagnement est donc personnalisé, en fonction des spécificités et de l’expérience de chacun. L’objectif est faire progresser tout le monde. Certains vont plus vite, plus loin que d’autres, parce qu’ils n’ont pas le même parcours ni le même vécu par rapport au numérique. L’important, c’est que tout le monde progresse et y trouve son compte. Lors d’un projet récent portant sur la stratégie marketing d’une plateforme reposant sur l’économie collaborative, un groupe a proposé une solution de circuit court local alors qu’un autre groupe a proposé une solution plus généraliste à vocation nationale très ambitieuse. Dans les deux cas, bien que les projets soient très différents l’un de l’autre, ce sont des projets réussis car ils ont mis en évidence que les apprenants ont compris et assimilés les notions qui étaient attendues.

6 – Comment accompagnez-vous les étudiants d’IONISx dans le cadre d’un projet individuel ?

[Thierry Cuirot] En début de cursus, les projets sont plutôt assez cadrés pour montrer la voie. Apprendre par la pratique, c’est bien. Si en plus les apprenants travaillent sur des cas réels, il n’y a pas mieux. Alors, lorsque certains apprenants arrivent en étant porteur d’un projet personnel en relation avec le cursus, ce serait dommage de ne pas en profiter, surtout lors du projet portant sur l’entrepreneuriat. Comme ça, ils bénéficient d’un accompagnement et d’un travail collectif dans le cadre du cursus, qui peut également leur être profitable pour leur projet personnel, dont certains déboucheront par des créations d’entreprise.

7 –  Comment mesurez-vous la progression de vos étudiants au fil de la formation ?

[Thierry Cuirot] Nous avons accès à tout un tas de données sur le travail des apprenants, pour mieux les accompagner, mais il n’y a que les résultats qui comptent. Les résultats des projets, d’une part, sont d’excellents indicateurs, mais le seul indicateur qui m’importe vraiment, c’est la satisfaction des apprenants en fin de cursus. Sachant que certains comptent sur la formation pour donner un nouvel essor à leur carrière, c’est une grande satisfaction lorsqu’ils nous disent « Merci pour tout ce que j’ai appris ! ».

Nous remercions Thierry Cuirot, intervenant chez IONISx, pour sa participation à cette interview.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :